Comment arbitrer la lutte ?

Se préparer à marquer des points dans n’importe quel sport, c’est un peu comme se préparer à participer à ce sport. Les matchs de lutte sanctionnés de l’école secondaire consistent en trois périodes de 2 minutes sans repos entre les périodes. Le lutteur avec le plus de points à la fin de la troisième période est le vainqueur. Si un lutteur épingle son adversaire à n’importe quel moment avant la fin de la troisième période, le match est terminé et le lutteur gagnant gagne une victoire par chute (épingle). Si le match se termine par une égalité, les périodes de prolongation sont ajoutées jusqu’à ce qu’un gagnant soit déterminé.

Le match peut également se terminer avant la fin du temps réglementaire de six minutes par une chute technique (avantage de 15 points) ou si l’un des lutteurs est disqualifié ou ne peut continuer le match à cause d’une blessure. Dans le cas d’une blessure, le lutteur blessé perd par défaut.

Même si la lutte est largement reconnue comme un sport individuel en raison de la compétition en tête à tête, c’est aussi un sport d’équipe et utilise un système de pointage d’équipe pour déterminer l’équipe gagnante dans un match. Tout d’abord, nous allons passer en revue le système de pointage individuel, puis le système de pointage par équipe.

Avant de commencer, vous devez connaître le positionnement de base des lutteurs pendant un match.

Neutre – Les deux lutteurs se font face à 3 pieds l’un de l’autre et sont prêts à lutter.
Position de l’arbitre – Position de départ où l’un des lutteurs est perché sur ses mains et ses genoux (tous les quatre), tandis que l’autre lutteur est positionné sur le dessus, à côté du lutteur inférieur, à genoux sur son genou proche. Le lutteur du haut place également son bras gauche autour de la taille de son adversaire avec la main de l’autre bras sur le coude gauche de son adversaire. La jambe lointaine de l’homme du haut est placée derrière le lutteur du bas.
Top Position (avantage) – La personne en tête dans la position de l’arbitre.
Position du bas (désavantage) – La personne en bas dans la position de l’arbitre.
Démontage = 2 Pts. De la position neutre, quand un lutteur prend l’autre lutteur vers le bas sur le tapis et le contrôle depuis le haut, un takedown est marqué – 2 Pts.
Contre-passation = 2 Pts. Lorsqu’un lutteur se trouve en bas dans la position de l’arbitre et qu’il inverse son adversaire vers le haut dans la position des arbitres, un renversement est marqué – 2 pts.
Lorsqu’un lutteur se trouve en bas dans la position de l’arbitre et s’échappe vers la position neutre sans renverser l’homme du haut, une échappée est marquée – 1 Pt.
Près de la Chute (points arrière/exposition) = 2 Pts. Lorsque le lutteur du bas a le dos exposé au tapis sur un angle de 45 degrés ou moins pour un compte d’au moins 2 secondes, mais moins de 5 secondes, une chute de 2 points est marquée.
Près de la chute (points arrière/exposition) = 3 pts. Lorsque le lutteur du bas a le dos exposé au tapis sur un angle de 45 degrés ou moins pendant un compte de 5 secondes ou plus, un score de 3 points en chute est obtenu.
Des points de pénalité peuvent être attribués à l’adversaire du lutteur en violation de certaines règles et conduites. Voici une liste des points de pénalité couramment accordés.
Retard (un ou les deux lutteurs n’engagent pas d’action ou un lutteur est totalement défensif et s’éloigne de son adversaire) – Initialement un avertissement, suivi d’une pénalité de 1 point, chaque incident supplémentaire entraînant une pénalité de 1 point – 2 points – 2 points – 2 points – Disqualification.
Faux départ / Départ illégal (départ avant le coup de sifflet, lutteur du haut ou du bas non aligné dans la bonne position de l’arbitre) – 2 avertissements, suivis de 1 Pt. de pénalités pour chaque incident supplémentaire – Aucune disqualification