Sporting Martigny

En 1967 se créa au sein de la section SFG Aurore un groupement de lutte libre, avec les frères Martinetti, Christian Pict, Jean-Marc Petoud, Michel Roduit, Yvan Gaillard, Bernard Milhit et Fernand Bender.

C’était le premier pas vers l’autonomie pour la lutte libre qui allait se concrétiser avec la création du Sporting- Martigny le 1er janvier 1970, ainsi que la mise en route d’une école de lutte pour les plus jeunes.

Avec l’appui, la clairvoyance et l’expérience internationale de notre ami de toujours, décédé depuis, Denis Perret (le vieux pour les copains), ancien champion d’Europe, ce fut la fondation de la Fédération Valaisanne de Lutte Amateur le 31 janvier 1971 avec les clubs de Saxon, Conthey, Illarsaz et l’adhésion des quatre clubs à la Fédération Suisse de Lutte Amateur (FSLA).

Les deux premières années ne furent guère facile financièrement, notamment avec l’achat de tapis de compétition pour la lutte internationale. De plus, les idées de modernisme du nouveau club furent la cible des organismes suisses et plusieurs lutteurs se virent suspendus, voire même radiés.

Heureusement que le Sporting, dont la majorité des membres faisaient de la lutte suisse, put s’appuyer sur son grand frère le Club des lutteurs. Avec l’organisation des Championnats Suisses seniors de lutte libre (FSLA) 1972, la sélection pour les Jeux Olympiques de Munich de Etienne et Jimmy Martinetti, et surtout par l’entrée de Raphy Martinetti à la Présidence de la Commission de planification de l’ANEP, une nouvelle organisation de la FSLA fut mise en place sur le plan Fédéral, ce qui ramena la tranquillité au sein des lutteurs de style international en Suisse. Ensuite par d’excellents résultats, le Sporting fut vite connu en Suisse et à l’étranger.

Le Sporting-Martigny participa activement à l’organisation des Championnats d’Europe de lutte libre en 1973, dont le président fut assuré par Raphy Martinetti. Aux Championnats du Monde de lutte libre à Lausanne en 1977, la présidence fut assurée par le municipal Robert Deppen, la vice-présidence et la direction technique par Raphy Martinetti.